170 000 enfants soignés grâce à la taxe Chirac

Publié le 13.08.2009 | par Claire Criton

JPEG - 10 ko
Wikimedia commons ; GNU Free Documentation License, Version 1.2

Selon le bilan 2008 de l’organisation présenté à Paris, Unitaid finance aujourd’hui le traitement de 3 enfants sur 4 soignés contre le sida dans le monde, soit 170.000. Le but d’Unitaid est d’atteindre les 400 000 d’ici fin 2010. Grâce à cette organisme, plus de 11 formulations pédiatriques d’antirétroviraux sont désormais disponibles dans les pays en développement à des prix bas.

UNITAID est l’aboutissement d’un long effort de la communauté internationale pour mobiliser une part des ressources créées par la mondialisation, au service du développement. Son objectif est d’améliorer l’accès aux médicaments dans les pays en développement afin de lutter contre les trois pandémies que sont le sida, la tuberculose et le paludisme.

UNITAID a été officiellement lancée le 19 septembre 2006 à New-York, en marge de la session d’ouverture de l’Assemblée générale des Nations unies, par les représentants des cinq pays fondateurs : France, Brésil, Chili, Norvège, Royaume-Uni, en présence de Kofi Annan, Secrétaire général des Nations unies.

Unitaid a fait appel à des modes de financements innovants comme la taxe sur les billets d’avion aussi appelée taxe Chirac. Cette taxe de solidarité, mise en place par seulement sept pays, a permis de réunir plus de 70 % des 349 millions d’euros de contributions au cours de l’an dernier. Vingt-neuf pays dont la plupart pratiquent des contributions budgétaires soutiennent Unitaid, mais le financement à 64,9 %, d’origine française. Depuis sa création, cet organisme, qui dépend de l’ONU, a réalisé des progrès importants dans le domaine de la lutte contre le sida, le paludisme et la tuberculose en achetant en gros des médicaments pour les pays pauvres afin d’obtenir d’importantes baisses de prix (les prix ont chuté de plus de 60% depuis 2006).

Voir en ligne :

- UNITAID

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu