Abacavir, nécessité d’un dépistage préalable de l’allèle HLA-B*5701

Publié le 18.03.2008 | par Claire Criton

Le portage de l’allèle HLA-B*5701 est associé à un risque significativement majoré de réaction d’hypersensibilité à l’abacavir (ZIAGEN®, KIVEXA®, TRIZIVIR®). En accord avec l’Agence Européenne du Médicament (EMEA) et l’Agence Française de Sécurité Sanitaire des Produits de Santé (Afssaps), le laboratoire GlaxoSmithKline a apporté des modifications au RCP (résumé des caractéristiques du produit) des médicaments contenant du sulfate d’abacavir.

- avant de débuter un traitement contenant de l’abacavir, le dépistage de l’allèle HLA-B*5701 doit être réalisé chez tout patient infecté par le VIH, quelle que soit son origine ethnique ;
- l’abacavir ne doit pas être utilisé chez les patients porteurs de l’allèle HLA-B*5701, à moins qu’aucune autre alternative thérapeutique ne soit disponible pour ces patients, en tenant compte des antécédents thérapeutiques et des tests de résistance.

Ces modifications font suite aux résultats de l’étude clinique CNA106030 [PREDICT-1], ayant démontré l’utilité clinique du dépistage de l’allèle HLA-B*5701 afin d’éviter la survenue d’une hypersensibilité à l’abacavir.

Source en ligne : Lettre du laboratoire aux professionnels de santé et RCP modifié de ZIAGEN®

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu