Actus VIH pour la semaine du 4 au 10 juillet 2011

Publié le 08.07.2011 | par Patricia Fener

Brèves

Infection à Mycobacterium genavense au cours du VIH
Le pronostic de l’infection à Mycobacterium genavense s’est nettement amélioré depuis l’avénement du traitement antirétroviral hautement actif (HAART) en 1996. Son évolution chez le patient infecté par le VIH est semblable à celle que l’on peut voir chez le sujet non contaminé, comme le montre une étude multicentrique française réalisée par le laboratoire de référence de l’Institut Pasteur.

L’annonce de la séropositivité par le médecin
Désormais, il est recommandé aux médecins de proposer un test de dépistage de l’infection à VIH de manière systématique à toute personne âgée de 15 à 70 ans. Dans ce contexte, le médecin généraliste se trouvera de plus en plus souvent en première ligne pour annoncer sa séropositivité au patient.

Epidémiologie

Epidémiologie des Infections sexuellement transmissibles (IST) en France
BEH de l’Institut national de veille sanitaire (Invs) ; 5 juillet 2011 / n° 26-27-28
Depuis les années 2000, on observe une recrudescence des Infections sexuellement transmissibles, contemporaine de l’augmentation des comportements sexuels à risque et de la diffusion des traitements antirétroviraux.

Rapport

Les maladies infectieuses émergentes : état de la situation et perspectives Haut conseil de la santé publique
Le Haut Conseil de la santé publique (HCSP) a été saisi le 3 février 2009 par la Direction générale de la santé pour rendre un avis sur le rapport « Les effets qualitatifs du changement climatique sur la santé en France ». Suite à cette saisine, le HCSP a réfléchi sur la problématique des maladies et situations émergentes et plus particulièrement sur la problématique “maladies transmissibles et situations émergentes.”

Statistiques sanitaires mondiales 2011 : le point sur l’infection à VIH
L’organisation mondiale de la santé (OMS) vient de publier des chiffres concernant les principales causes de décès dans le monde. Les estimations pour 2008 font état de 57 millions de personnes décédées. Ce sont les maladies cardiovasculaires qui font le plus de victimes dans le monde, avec 7,3 millions de personnes décédées cette même année par cardiopathie ischémique et 6,2 millions des suites d’un accident vasculaire cérébral ou d’une autre maladie cérébro-vasculaire. L’infection à VIH/sida est la troisième cause de décès dans les pays à faible revenu et la sixième au niveau mondial après les infections des voies respiratoires inférieures, la pneumopathie chronique obstructive et les maladies diarréhiques.

Info dépistage

Campagne de dépistage des infections sexuellement transmissibles (IST)
Le ministère chargé de la santé et l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) ont lancé fin juin, une campagne d’incitation au dépistage des infections sexuellement transmissibles, en recrudescence depuis plusieurs années et qui touchent plusieurs millions de Français. Cette campagne vise principalement les jeunes, particulièrement concernés par les IST et leurs complications.

Bibliographie internet Algorithme de diagnostic présomptif d’une maladie grave associée au VIH
Cet article publié dans le bulletin de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) présente un nouvel algorithme pour le diagnostic présomptif d’une maladie grave associée à l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) chez les enfants âgés de moins de 18 mois, afin d’identifier ceux qui nécessitent une thérapie antirétrovirale (TAR).

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu