• Accueil
  • Bibliographie
  • Périodiques
  • Baisse du taux de protéine-C réactive par statines chez des patients infectés par le VIH traités par un inhibiteur de protéase boosté par le ritonavir

Baisse du taux de protéine-C réactive par statines chez des patients infectés par le VIH traités par un inhibiteur de protéase boosté par le ritonavir

Publié le 05.05.2011 | par Patricia Fener

High-sensitivity C-reactive protein levels fall during statin therapy in HIV-infected patients receiving ritonavir-boosted protease inhibitors. Aslangul E, Fellahi S, Assoumou LK, Bastard JP, Capeau J, Costagliola D.
AIDS. 2011 May 15 ;25(8):1128-1131.

Résumé :
Les patients infectés par le VIH présentent un risque élevé de développer une pathologie cardio-vasculaire. Un taux élevé de protéine-C réactive est associé à une augmentation du risque de maladie cardio-vasculaire dans la population générale et peut-être diminué par un traitement par statines. Nous avons examiné les effets de la pravastatine et de la rosuvastatine sur le taux de protéine-C réactive chez 58 patients infectés par le VIH et présentant des troubles du métabolisme lipidique. Après 45 jours de traitement par statines, on constate une diminution du taux médian de protéine C réactive de 3,0 à 2,4 mg par litre (P <0,001), sans corrélation avec des modifications des paramètres lipidiques.

Abstract
HIV-infected patients are at an increased risk of developing cardiovascular disease. Elevated levels of C-reactive protein (CRP) are associated with an increased risk of cardiovascular disease in the general population and are reduced by statin therapy. We examined the effect of pravastatin and rosuvastatin on CRP levels in 58 dyslipidemic HIV-infected patients. A 45-day course of either statin reduced the median CRP level from 3.0 to 2.4 mg/l (P < 0.001) with no correlation with changes in lipid parameters.

Dans la presse scientifique :
-  High-sensitivity C-reactive protein levels fall during statin therapy in HIV-infected patients receiving ritonavir-boosted protease inhibitors. Aslangul E, Fellahi S, Assoumou LK, Bastard JP, Capeau J, Costagliola D.
AIDS. 2011 May 15 ;25(8):1128-1131.

Université Paris Descartes, France bAP-HP, Hôtel Dieu, Service de Médecine Interne, France cAP-HP, Hôpital Tenon, Service de Biochimie et Hormonologie, France dINSERM U938, CDR Saint-Antoine, France eUPMC Univ Paris 06, UMR-S938, France fINSERM U943, France gUPMC Univ Paris 06, UMR-S943, France hAP-HP, Hôpital Pitié-Salpétrière, Service de Maladies Infectieuses et Tropicales, Paris, France.

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu