Cinéma Vérité a abordé cette année les questions liées au VIH

Publié le 12.10.2009 | par Patricia Fener

Le festival Cinéma Vérité a eu lieu à Genève, du 6 au 8 octobre 2009. Des projections de films et documentaires ainsi que des débats ont eu lieu à l’Auditorium Arditi-Wilsdorf (Plainpalais) sur le thème : "Quel héritage pour nos enfants ?".

L’Institut Cinéma Vérité est destiné à promouvoir, encourager et rassembler des cinéastes qui par leurs œuvres contribuent à mettre en lumière des témoignages et des visions sur les préoccupations du monde contemporain.
Cette année le Festival a mis l’accent sur les 8 objectifs du Millénaire pour le développement, dans lesquels figure notamment le fait de "Combattre le virus du sida, le paludisme et les autres maladies".

Deux films ayant pour thème l’infection à VIH/sida ont été présentés :

« Two Men’s Classroom », film de fiction chinois de Dong Ling - 2007 / 90 minute.
Synopsis : « Lorsque le petit Baojian se retrouve orphelin à neuf ans, à la suite de la disparition de ses parents morts du sida, les villageois tour à tour l’accueillent à leur table. Mais un jour un reportage télévisé révèle que Baojian est séropositif. Dés ce moment ils n’osent plus partager leurs repas avec lui et refusent que le garçon soit dans la même classe que leurs enfants... »

« The Blood of Yingzhou District », documentaire chinois de Ruby Yang - 2007 / 39 minutes / Version originale sous-titrée français.
Synopsis : « Dans la province d’Anhui en Chine, nous suivons pendant un an la vie d’orphelins dont les parents sont morts du sida. Les devoirs traditionnels des proches et du village sont bouleversés par la terreur que suscite la maladie. »

Source :
- Fil rouge

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu