Circoncision et infection à VIH/sida au Kenya ; application des résultats de l’étude " Kenya AIDS indicator Survey", de 2007

Publié le 03.09.2012 | par Patricia Fener

Une analyse des résultats de l’enquête "Kenya AIDS indicator Survey", publiée dans le Bulletin de l’Organisation mondiale de la Santé de septembre 2012 montre qu’en 2007 la prévalence nationale de l’infection par le VIH chez les hommes non circoncis s’élevait à 13,2% (intervalle de confiance de 95%, IC : 10,8–15,7) par rapport à un pourcentage de 3,9% (IC de 95% : 3,3–4,5) chez les hommes circoncis.

La stratégie de circoncision des hommes kenyans doit être mise en oeuvre dans les provinces présentant le plus grand nombre d’hommes non circoncis et non infectés par le VIH, à savoir la province de Nyanza, la vallée du Rift, de Nairobi et de la province occidentale. Sont également concernés les jeunes hommes, avant ou peu de temps après leur première expérience sexuelle.


Source

1. Programmes de circoncision masculine au Kenya : leçons tirées de l’enquête de 2007 sur les indicateurs du SIDA au Kenya OMS. Available at : http://www.who.int/bulletin/volumes.... Consulté septembre 03, 2012.

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu