Coévolution des virus et facteurs de restriction

Thèse de doctorat ès sciences de la vie, soutenue par Nadia Rahm, le 4 avril 2012 ; Université de Lausanne

Publié le 21.06.2012 | par Claire Criton

L’évolution du facteur cellulaire SAMHD1 bloquant le VIH a été étudié chez une grande variété de primates. Le VIH-2 et d’autres rétrovirus proches chez les singes d’Afrique semblent échapper à ce facteur, alors que le VIH-1 ne semble pas avoir développé de moyen de contrer le facteur SAMHD1.


Source

1. Rahm Nadia. Coévolution des virus et facteurs de restriction. 2012. Available at : http://www.unil.ch/webdav/site/edfb.... Consulté juin 21, 2012.

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu