Compliance au traitement antirétroviral : les données de la cohorte 1215 au Sénégal

Publié le 05.04.2011 | par Patricia Fener

Bernard Taverne, chercheur et anthropologue à l’UMI 233 a supervisé le projet « Evaluation à long terme et accompagnement de la multithérapie antirétrovirale dans la cohorte 1215 » au Sénégal. Il aborde le problème des patients « perdus de vue » et le lien avec la gratuité « déclarée » de la prise en charge des traitements qui dans la pratique est loin d’être appliquée.

Source :

-  UMI 233  : Les "perdus de vue" en Afrique : quelles réponses ?

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu