Comportement des patients infectés par le VIH et perception de leur traitement (2007)

SPIRE-Bruno ; CARRIERI-Patrizia

Publié le 08.11.2007 | par Claire Criton

Hépato-gastro-Montrouge. 2007 ; 14 (4) : 279-286

L’Agence nationale de recherche sur le sida (ANRS) a introduit des problématiques socio-comportementales dans les études de cohorte. L’approche des sciences sociales permet, en effet, d’appréhender, à l’aide d’auto-questionnaires valides, le vécu des patients et leur comportement, en particulier vis-à-vis des traitements qu’ils reçoivent. Les analyses sont basées à la fois sur le recueil de données obtenues à partir d’auto-questionnaires croisés avec les données médicales recueillies de façon standardisée. Les principales thématiques étudiées ont porté sur l’observance et sur la qualité de vie des patients infectés par le VIH. L’ensemble des travaux réalisés jusqu’ à présent a permis de mettre en évidence des messages importants à la fois pour la pratique clinique et pour les politiques de santé publique, en particulier en ce qui concerne les comportements d’observance. Ils permettent de dégager des éléments clés pour mettre en place des interventions psychosociales adaptées. Cet article a pour but de faire la synthèse des principales données apportées par les études socio-comportementales au sein des cohortes observationnelles de patients infectés par le virus de l’ immunodéficience humaine (VIH) afin de dégager des pistes de réflexion pour une application éventuelle aux patients atteints d’ hépatites chroniques virales B et C.

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu