Comprendre la société-Monde par ses enjeux et ses acteurs : l’implication de l’entreprise Lafarge dans la lutte contre le VIH/SIDA

Thèse soutenue par Olivier Vilaça, en 2009 (Ecole polytechnique fédérale de Lausanne)

Publié le 18.11.2010 | par Patricia Fener

"Cette thèse a pour ambition d’appréhender le Monde comme un objet à part entière, c’est-à-dire comme l’espace d’une société. Cet objectif est à la fois une nécessité et un problème. Une nécessité car la fin soudaine de la guerre Froide a entraîné le besoin de nouvelles grilles de lecture permettant de comprendre le fonctionnement du Monde sans l’affrontement entre deux blocs idéologiques. Parallèlement à cela, l’accélération du processus de mondialisation, avec ses logiques transnationales et réticulaires, a profondément remis en question le découpage du Monde en territoires et la distinction classique entre le domaine du national et celui de l’international. Ce phénomène a également entraîné l’émergence d’enjeux de société (comme le Sida ou le changement climatique) et d’acteurs non-étatiques (comme les entreprises mondialisées ou les ONG) qui ne peuvent être pertinemment appréhendés en dehors de leur mondialité. Face à ces bouleversements, il est important de pouvoir envisager le Monde dans sa globalité, sans le cantonner à sa seule dimension économique, ce que seul permet le modèle dit de la société-Monde, qui envisage comme possible l’existence d’une société à l’échelle mondiale. Cependant, l’utilisation de ce modèle de compréhension du Monde est rendue difficile par le nationalisme méthodologique sur lequel se sont construites les sciences sociales et qui veut qu’à toute société corresponde nécessairement un territoire, un Etat et une nation. "

Source :
- DART-Europe E-theses Portal

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu