Essais sur la guerre civile, le VIH/SIDA et le capital humain en Afrique au sud du Sahara

Thèse soutenue par Eric Djimeu Wouabe le 12/01/2011, Université d’Auvergne - Clermont-Ferrand

Publié le 08.11.2011 | par Patricia Fener

"Cette thèse s’articule autour de trois essais. Le premier chapitre analyse l’impact des 27 ans de guerre civile en Angola sur les dépenses par équivalent adulte, le capital humain et la fécondité. La prédiction des effets de la guerre se fait à l’aide d’un modèle néoclassique de ménage unitaire dans la tradition de Rosenzweig. A partir de l’approche d’estimation par variable instrumentale, cette thèse montre que la guerre civile a un impact négatif et désastreux à court terme sur la santé des enfants, cet effet est persistant. La guerre civile n’a pas d’impact sur les dépenses par équivalent adulte. Elle accroit lascolarisation et décroit la fécondité à court terme. Le second chapitre de cette thèse analyse l’efficacité d’un programme social dans un environnement en conflit comme celui de l’Angola et s’interroge si cette efficacité dépend de l’intensité du conflit. Notre stratégie d’identification est basée sur la géographie politique du déploiement du programme basée sur un modèle de compétition spatiale à la Hotelling. Cette thèse montre que le Fond Social Angolais a eu un impact positif sur les dépenses par équivalent adulte et sur l’une des principales mesures anthropométriques à savoir le z-score de la taille pour âge. L’efficacité du programme en fonction de l’intensité du conflit est analysée à l’aide de l’estimateur de variable instrumental local. La thèse montre que l’efficacité du programme augmente avec l’intensité du conflit. Le dernier chapitre de cette thèse analyse dans le cas du Cameroun, l’impact de la formation des enseignants en matière de VIH/SIDA. Les deux critères retenus pour le choix des écoles participant au programme, nous amène à choisir comme stratégie d’identification la régression discontinue. Cette thèse montre que les filles âgées de 15 à 17 ans dans les écoles traitées sont moins susceptibles d’avoir une grossesse involontaire. Pour les élèves âgés de 12 à 13 ans, la probabilité d’abstinence auto déclarée et l’utilisation du préservatif est également significativement plus élevé dans les écoles traitées."


Source

1. Djimeu Wouabe E. Essais sur la guerre civile, le VIH/SIDA et le capital humain en Afrique au sud du Sahara. 2011. Available at : http://tel.archives-ouvertes.fr/ind.... Consulté novembre 8, 2011.

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu