Étude ProSanté 2010-2011

Publié le 09.04.2013 | par Patricia Fener

La Fédération nationale des associations d’accueil et de réinsertion sociale (FNARS) et l’Institut de veille sanitaire (InVS) ont mené une étude sur l’état de santé, l’accès aux soins et l’accès aux droits des personnes en situation de prostitution rencontrées dans des structures sociales et médicales. Cette démarche a permis de formuler des recommandations visant à améliorer la prise en charge, la prévention et l’accès aux soins.

Au total, 251 personnes ont participé au volet Santé-social de l’étude, réalisé au sein de structures associatives et 78 personnes au volet médical, réalisé dans des Centres d’information, de dépistage et de diagnostic des infections sexuellement transmissibles (Ciddist) ou des Centres de planification ou d’éducation familiale (CPEF).

Cette étude a permis d’observer que :
- plus des trois-quarts (78 %) des personnes enquêtées étaient de nationalité étrangère et les deux tiers étaient des femmes ;
- cette population cumulait de nombreux facteurs de précarité sociale (isolement relationnel, conditions de logement, titre de séjour, couverture maladie) ;
- plus de la moitié des personnes ont déclaré être dans un état de santé moyen, mauvais ou très mauvais, proportion bien supérieure à la population générale ;
- les femmes présentaient une vulnérabilité particulière sur le plan gynéco-obstétrical (faible prévention vis-à-vis du cancer du col de l’utérus, faible utilisation d’une contraception orale et fort recours aux IVG) ;
- les personnes transgenres étaient largement touchées par le VIH, avec une prévalence déclarée de 44 %.
- a population de l’étude, fragile sur le plan de la santé psychique, était particulièrement exposée aux violences physiques et psychologiques.

Conclusion
Les auteurs du rapport concluent que cette étude n’est pas représentative de l’ensemble de la population des personnes en situation de prostitution en France, puisque les informations proviennent de sujets fréquentant des structures sociales et médicales. Néanmoins, elle a le mérite d’être propositionnelle pour améliorer la prévention et l’accès aux droits et aux soins.


Source

1. FNARS, InVS. Étude ProSanté 2010-2011 Étude sur l’état de santé, l’accès aux soins et l’accès aux droits des personnes en situation de prostitution rencontrées dans des structures sociales et médicales. 2013. Available at : http://www.invs.sante.fr/fr/Publica.... Consulté le avril 9, 2013.

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu