Etude des mécanismes viraux et cellulaires qui régulent l’infection par le Virus de l’Immunodéficience Humaine de type 1

Thèse de doctorat en Virologie, soutenue par Christelle Brégnard, le 19-11-2012 à Paris 5, dans le cadre de École doctorale de Biochimie, Biothérapies, Biologie moléculaire et infectiologie (Paris).

Publié le 01.04.2013 | par Patricia Fener

L’infection des cellules cibles par le Virus de l’Immunodéficience Humaine de type 1(VIH-1) suit une succession d’étapes finement régulées par de nombreux facteurs cellulaires et viraux. Cette thèse a permis de mieux comprendre les mécanismes permettant à la protéine virale Nef d’augmenter l’infectivité des particules virales, ouvrant de nouvelles perspectives à ce sujet, de même qu’elle à mis en évidence que la co-infection était bien un processus aléatoire mais qui permettait de révéler des cellules arborant un provirus silencieux.


Source

1. Brégnard, C. Etude des mécanismes viraux et cellulaires qui régulent l’infection par le Virus de l’Immunodéficience Humaine de type 1 . Available at : http://www.theses.fr/2012PA05T025. Consulté le avril 01, 2013.

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu