Facteurs de risque de cancer primitif du foie chez les patients co-infectés par le VIH et le VHC

Publié le 02.01.2012 | par Patricia Fener

Depuis le contrôle du VIH sous HAART et après plusieurs décades d’évolution de la maladie VHC, une augmentation des complications du VHC a été observée, notamment l’incidence du carcinome hépatocellulaire.

Chez les patients co-infectés VIH-VHC et cirrhotiques, l’incidence du cancer du foie était de l’ordre de 3,6 % à 1 an et de 6,3 % à 2 ans, soit globalement similaire à celle des patients mono-infectés.

Parmi les facteurs de risque identifiés :
- l’âge et l’insulino-résistance, mesurée par le test du HOMA étaient associés de façon significative à la survenue d’un cancer du foie ;
- le rôle éventuel de la gravité de la cirrhose et du déficit immunitaire demandent à être étudiés sur un échantillon plus important de patients.


Source

1. D. Salmon , A. Gervais,. Facteurs de risque de cancer primitif du foie chez les patients co-infectés par le VIH et le VHC. Infectiologie.com. 2012. Available at : http://www.infectiologie.com/site/m.... Consulté janvier 2, 2012.

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu