Imagerie en temps réel de la transcription du VIH-1

Publié le 31.03.2011 | par Patricia Fener

Le virus de l’immunodéficience humaine de type 1 (VIH-1) doit transformer son matériel génétique, constitué d’ARN, en une double hélice d’ADN, pour pouvoir l’intégrer dans les chromosomes des cellules infectées. Cette phase de l’infection virale est la transcription inverse effectuée par une enzyme, la transcriptase inverse. Cette étape est fondamentale dans le cycle de vie du virus.

Une collaboration entre l’Institut de Génétique Moléculaire de Montpellier (France) et du laboratoire de virologie moléculaire du Centre international de génie génétique et de biotechnologie de Trieste (Italie) fait le point sur les méthodes de marquage fluorescent des protéines et des acides nucléiques dans les cellules vivantes, avec notamment l’utilisation de la redistribution de fluorescence après photoblanchiment (pour fluorescence recovery after photobleaching, FRAP), méthode appliquée pour étudier la dynamique de transcription du VIH.

Source :
-  igmm  : Real-time imaging of the HIV-1 transcription cycle in single living cells.

A consulter sur ScienceDirect  : Real-time imaging of the HIV-1 transcription cycle in single living cells.

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu