Institut de génétique humaine, CNRS UPR 1142, Montpellier (France)

Recherche sur les interactions entre le VIH et la cellule hôte

Publié le 21.10.2010 | par Patricia Fener

L’Institut de Génétique Humaine (IGH) est une unité propre de recherche du CNRS (UPR 1142) qui a pour objectif de réaliser une recherche fondamentale d’excellence et de conduire celle-ci jusqu’à ses retombées dans le domaine de la pathologie. Les principaux thèmes de recherche concernent la dynamique du génome et de la chromatine, la génétique du développement, le contrôle épigénétique, et les pathologies moléculaires et cellulaires.

Les projets de recherche du laboratoire de virologie moléculaires ont pour but de mieux comprendre les interactions entre le VIH et la cellule hôte.

Les travaux menés cherchent à identifier et à étudier la régulation de l’activité des facteurs cellulaires impliqués dans l’activation et la répression de la réplication virale. Ce laboratoire s’intèresse plus particulièrement à la régulation de l’expression des gènes viraux. En effet, chez les patients infectés par le VIH, le taux de réplication virale, contrôlé en partie par la transcription du génome viral, est un facteur critique, déterminant la progression de la maladie vers le stade SIDA.

Les travaux de recherche portent essentiellement sur :

1) les modificateurs de la structure chromatinienne ;

2) les modifications post-traductionnelles du transactivateur viral Tat- dans la régulation de son activité transcriptionnelle ;

3) l’implication du protéasome dans la régulation de la transcription des gènes viraux ;

4) l’interactions entre la voie RNAi cellulaire et le VIH-1.

Source :
-  CNRS  : Institut de génétique humaine

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu