KALETRA chez le nouveau-né : recommandations de la FDA

Publié le 19.05.2011 | par Patricia Fener

KALETRA (lopinavir, ritonavir) solution buvable est indique chez l’adulte et l’enfant âgé de plus de 2 ans infectés par le VIH. Malgré l’absence d’autorisation de mise sur le marché (AMM), il est proposé (rapport Yeni 2010) en association à zidovudine/lamivudine chez le nouveau-né à terme à risque élevé de transmission virale.

La Food and Drug Administration (FDA) informe d’un risque d’atteinte multiviscérale (troubles du rythme cardiaque, dépression du système nerveux central, hypotonie, convulsions, hyperosmolarité, acidose lactique, hémolyse) chez des nouveau-nés traités par KALETRA. Ce risque serait lié aux capacités réduites d’élimination du propylène glycol contenu dans la solution buvable.

La FDA recommande : d’éviter d’utiliser KALETRA solution buvable chez les nouveau-nés à terme âgés de moins de 14 jours et chez les prématurés âgés de moins de 14 jours de terme corrigé ; si cette utilisation est indispensable, effectuer une surveillance clinique (cardiaque, rénale, respiratoire, neurologique) et biologique (créatininémie, osmolalité sérique).

Source :
- E. Autret-Leca, Infos médicaments Archives de Pédiatrie, Volume 18, Issue 4, April 2011, pp. 463-471

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu