L’UNESCO se mobilise en faveur d’une amélioration de l’éducation des filles et des femmes

Publié le 24.02.2011 | par Patricia Fener

Bien que des progrès aient été réalisés, il reste encore beaucoup à faire pour que le niveau d’éducation et d’autonomisation des filles et femmes rejoigne celui des hommes. Il est incontestable que l’éducation des filles et des femmes a un impact positif sur la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), en particulier sur l’amélioration de la santé, la prévention contre le VIH et le SIDA ou l’augmentation des revenus.

L’UNESCO met en avant les questions relatives à l’égalité entre les sexes et se mobilise avec les États membres et les partenaires pour faire progresser l’alphabétisation des femmes. L’objectif est de faire oublier les stéréotypes sexistes et de mettre en place des politiques qui facilitent la participation des filles aux études secondaires et aux formations techniques et professionnelles.

Sur le terrain, la mise à disposition de matériels pédagogiques sur le VIH et le SIDA donnent aux filles et aux femmes les connaissances et les compétences dont elles ont besoin pour faire face à la pandémie.

Récemment, l’UNESCO a promu de nouvelles approches relatives à l’alphabétisation en intégrant les questions d’égalité entre les sexes, a établi de nouveaux partenariats innovateurs avec le secteur privé et s’est focalisée sur l’intégration des filles dans les programmes nationaux d’enseignement et formation techniques et professionnels (EFTP).

Source :
-  UNESCO  : L’éducation et l’autonomisation des filles et des femmes

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu