La combinaison TRUVADA® et TMC278 en un seul comprimé, bientôt un concurrent à l’ATRIPLA® ?

Publié le 09.09.2010 | par Claire Criton

Une demande d’autorisation de mise sur le marché (AMM) a été demandée par La société Gilead Sciences pour la combinaison à dose fixe de TRUVADA® (emtricitabine et ténofovir disoproxil) et de TMC278 (rilpivirine). Ce nouveau schéma posologique à un seul comprimé serait seulement le deuxième produit à contenir un schéma thérapeutique antirétroviral complet dans un seul comprimé à prise unique quotidienne.

JPEG - 2.3 ko
Une nouvelle combinaison thérapeutique pour simplifier le traitement du VIH/sida

Une nouvelle option de traitement à dose fixe et à prise unique quotidienne

Cette combinaison, si elle obtient l’AMM, sera indiquée dans le traitement de l’infection par le VIH-1 chez l’adulte.

Le régime expérimental à un seul comprimé et à prise unique quotidienne de TRUVADA®/TMC278 contient 200 mg d’emtricitabine et 245 mg de ténofovir disoproxil (sous forme de fumarate), tous deux des inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse, et 25 mg de rilpivirine (sous forme d’hydrochlorure), un inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse.


TRUVADA®

TRUVADA® est un comprimé combiné à dose fixe contenant :
- 200 mg d’emtricitabine (EMTRIVA®),
- et 245 mg de fumarate de ténofovir disoproxil (VIREAD®).

Dans l’Union européenne, TRUVADA® est indiqué en association avec d’autres agents antirétroviraux (tels que les inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse ou les inhibiteurs de protéase), pour le traitement des infections par le VIH-1 chez l’adulte.


TMC278

Il s’agit de rilpivirine sous forme d’hydrochlorure. C’est un inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse en cours de développement par Tibotec Pharmaceuticals.


Deux études randomisées en double aveugle de Phase III et une étude de bioéquivalence

Les résultats des études ECHO et THRIVE , présentés à Vienne ont montré que le TMC278 (en une prise par jour) serait, chez des patients naïfs et avec un recul de 48 semaines, "non inférieur" à l’efavirenz en termes d’efficacité.

Dans ces 2 essais, les patients prenaient en plus de l’efavirenz ou du TMC278, une combinaison de 2 analogues nucléosidiques ou nucléotidiques de la transcriptase inverse ) :

- dans l’étude ECHO (Efficacy Comparison in treatment-naive HIV-infected subjects Of TMC278 and Efavirenz), TMC278 (25 mg) était combiné à un traitement de fond à dose fixe composé d’emtricitabine (200 mg) et de fumarate de ténofovir disoproxil (245 mg) ;
- dans l’étude THRIVE (TMC278 against HIV, in a once-daily RegImen Versus Efavirenz), TMC278 (25 mg) ,à prise unique quotidienne comparé à efavirenz (600 mg) à prise unique quotidienne, était combiné à un traitement de fond sélectionné par l’investigateur, composé de deux inhibiteurs nucléosidiques de la transcriptase inverse (abacavir et lamivudine, ou emtricitabine et fumarate de ténofovir disoproxil, ou zidovudine et lamivudine).

Une étude de bio-équivalence, réalisée par Gilead, a également démontré que la formulation de la combinaison à dose fixe de TRUVADA® et de TMC278 entraînait les mêmes niveaux de médicament dans le sang que les produits composants dosés simultanément.


Bientôt un un concurrent pour l’ATRIPLA® ?

Encouragés par les résultats de ces trois études, les industriels ont développé une association "3 en 1", comprenant TMC278, ténofovir et emtricitabine en un comprimé par jour.

L’ATRIPLA®devra compter bientôt avec un concurrent direct.

ATRIPLA® est une association de trois antirétroviraux à action complémentaire (efavirenz 600 mg/ emtricitabine 200 mg / ténofovir disoproxil 245 mg), indiquée dans le traitement de l’infection par le VIH 1 chez l’adulte. Première trithérapie anti-VIH en un seul comprimé quotidien, il a obtenu l’AMM en France en mai 2009.


Le “quad”, un futur concurrent en essai clinique de phase III

Un autre nouveau traitement anti-VIH1 sous la forme d’un comprimé unique, le « quad » devrait également bientôt voir le jour. Il s’agit d’une co-formulation de 4 molécules différentes (d’où son nom), présentées sous la forme d’un comprimé unique :
- elvitegravir, un nouvel inhibiteur de l’intégrase, boosté par du cobicistat (GS-9350) ;
- tenofovir (VIREAD®) ;
- emtricitabine (EMTRIVA®).


Améliorer la qualité de vie du patient

L’association de trois médicaments en un seul comprimé a comme premier objectif d’améliorer la qualité de vie des patients atteints de VIH/ Sida. En permettant de réduire de nombre de comprimés à prendre pour le patient, il entraine une meilleure observance du traitement. Par comparaison, lors de leurs débuts en 1995 et 1996, les trithérapies représentaient 25 à 30 comprimés par jour.



Sur le Web

- “ Gilead Sciences Submits European Marketing Application for Once-Daily Single-Tablet Regimen of TRUVADA® and TMC278 for the Treatment of HIV Infection ” , Gilead

- “ Rilpivirine (TMC278) matches efavirenz in phase 3 studies, with fewer side-effects ” ; AIDSMAP

- “ Pooled week 48 efficacy and safety results from ECHO and THRIVE, two double-blind, randomised phase III trials comparing TMC278 versus efavirenz in treatment-naïve HIV-1-infected patients ” ; Cohen C et al. ; Eighteenth International AIDS Conference, Vienna, abstract THLBB206, 2010 ; AIDS2010

- ATRIPLA®, première trithérapie anti-VIH en un seul comprimé quotidien

- “ The single-tablet, fixed-dose regimen of elvitegravir/GS-9350/emtricitabine/tenofovir DF (Quad) achieves a high rate of virologic suppression and GS-9350 is an effective booster ” ; Cohen C et al. ; Seventeenth Conference on Retroviruses and Opportunistic Infections, abstract 58LB, San Francisco, 2010.


Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu