Le nombre de nouvelles séropositivités VIH est en hausse dans la population homosexuelle

Publié le 03.12.2008 | par Claire Criton

Le BEH du 1er décembre, entièrement consacré au VIH/sida, observe une augmentation du nombre de découverte de séropositivité dans la période 2004-2007 chez les hommes contaminés par rapports homosexuels, et ceci contrairement à la tendance générale. Dans la même période, les infections sexuellement transmissibles ont été plus nombreuses dans cette population.

JPEG - 8 ko
Wikimedia commons

Alors que globalement, le nombre total de personnes découvrant leur séropositivité VIH a diminué depuis 2004, celui-ci a augmenté chez les homosexuels entre 2004 et 2006 pour se stabiliser à environ 2500 cas en 2007. Ce phénomène fait suspecter une incidence du VIH à la hausse dans cette population, si on suppose que le niveau de dépistage est resté constant. Les auteurs notent une augmentation du nombre de découvertes au stade de primo-infection chez les homosexuels, signe à la fois d’un recours au dépistage encore plus précoce qu’auparavant et peut-être d’une augmentation des nouvelles contaminations.

Alors que l’âge moyen du diagnostic augmente chez les hétérosexuels, il est stable chez les homosexuels, signe d’un renouvellement plus important des séropositifs dans cette population.

L’augmentation en parallèle des infections sexuellement transmissibles dans le milieu homosexuel semble en partie liée à l’arrivée des trithérapies au milieu des années 1990. La recherche de partenaires sur les réseaux Internet, plus récemment la pratique du "serosorting" (choisir son partenaire et ses pratiques sexuelles en fonction du statut sérologique du partenaire, ce qui favorise les rapports sexuels sans préservatifs) et l’augmentation de la consommation de produits psycho-actifs ont également contribué à cette hausse.

Ces constatations sont la preuve que les hommes ayant des rapports homosexuels continuent à avoir des comportements à risque vis-à-vis du VIH. Ils ne semblent pas s’approprier les messages de prévention, malgré le nombre et la diversité des actions en direction de cette population.

Lire en ligne :

- BEH ; 1er décembre 2008 / n° 45-46 ; Numéro thématique - L’infection à VIH-sida en France (Special issue - HIV and AIDS infection in France)

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu