Le télaprevir dans l’hépatite C apporte un gain de guérison de 30 %

Publié le 09.11.2011 | par Claire Criton

Le télaprevir (INCIVO) est une nouvelle antiprotéase désormais disponible à l’hôpital.

Associée à l’interféron pégylé et à la ribavirine, elle augmente les chances de guérison dans l’hépatite C de génotype 1 par rapport au traitement standard.

Rappelons que le génotype 1 est le plus fréquent en France, soit 2/3 des cas recensés, et qu’il est le plus difficile à traiter.

Le gain de guérison est de plus de 30% chez les patients naïfs de tout traitement, soit près de 80% de guérisons.

Chez les patients en échec de traitement, ce gain passe à de près de 50%.

La posologie est de 2 comprimés à 375 mg toutes les 8h, pris avec de la nourriture. La durée de traitement est de 12 semaines.

Des cas de rashs cutanés eczématiformes, parfois sévères ont été rapportés dans 4,8% des cas.


Source

-  “Le télaprevir offre de nouvelles chances de guérison dans l’hépatite C ;” impact-sante.fr, accès réservé aux professionnels de santé

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu