Mobilisation de l’ONUSIDA contre le VIH chez les jeunes

Publié le 10.06.2009 | par Patricia Fener

Le dernier rapport de l’ONUSIDA montre qu’en 2007, environ 40% des nouvelles contaminations par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) ont concerné la tranche d’âge 15-24 ans. Le constat est accablant puisqu’il apparaît que plus de 5 millions de jeunes sont touchés par le VIH dans le monde, avec un lourd tribu pour les filles qui représentent 60% des cas.

JPEG - 5.6 ko
"GNU Free Documentation License".

Afin de sensibiliser les gouvernements et tous les acteurs potentiels de la lutte contre le VIH chez les jeunes, l’Equipe de travail interinstitutions (ETII) de l’ONUSIDA sur le VIH et les jeunes a mis au point une série de notes d’orientation visant à guider la mise en oeuvre d’actions efficaces dans ce domaine. Apporter l’aide nécessaire pour que les jeunes aient la capacité de se protéger contre le VIH est l’une des actions prioritaires de l’ONUSIDA et de ses coparrainants figurant dans le document « Une action conjointe en vue de résultats : Cadre de résultats de l’ONUSIDA (2009–2011) ».

La série de notes comprend une vue d’ensemble des quatre domaines d’action visant à réduire les effets de l’épidémie sur les jeunes :

- Intensifier les campagnes d’information afin que les jeunes puissent acquérir des connaissances dans le domaine du VIH.
L’ONUSIDA rapporte en effet qu’en 2007, 40% des jeunes hommes et 36% des jeunes femmes seulement avaient des connaissances précises sur le VIH, dévoilant ainsi le manque d’efficacité des programmes de sensibilisation au VIH. Il est donc impératif de les renforcer.

- Offrir la possibilité de développer des compétences psychosociales.
Il est en effet important d’éduquer les jeunes en matière de sexualité, de contraception et de prévention du VIH afin qu’ils soient capables d’identifier les conduites à risques, d’intégrer l’usage du préservatif dans leurs pratiques sexuelles, d’améliorer la communication avec leurs partenaires...

- Mettre en place des services de santé parfaitement formés aux problèmes des jeunes, gratuits, proches de leurs domiciles, répondant à leurs attentes et délivrant des informations facilement accessibles.

- Réunir toutes les conditions pour créer un milieu favorable et sûr aux niveaux familial et sociétal en rejetant toute forme de discrimination ou de stigmatisation, afin de favoriser leur intégration et préparer leur future vie d’adulte.

Il s’agit d’un projet ambitieux et ces notes d’orientation sont destinées à encourager les partenaires à explorer et conforter ce qui fonctionne dans leurs pays, afin d’éradiquer cette pandémie de VIH chez les jeunes qui est un énorme enjeu de santé publique.

Source :
- ONUSIDA
- UNFPA

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu