Nouvelle initiative de l’ONUSIDA et des villages du Millénaire pour lutter contre la transmission mère-enfant du VIH

Publié le 28.09.2009 | par Patricia Fener

Des représentants du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA) et du Projet Villages du Millénaire ont signé un accord lors de la deuxième réunion annuelle des partenaires de la Promesse du Millénaire, qui s’est déroulée le 21 septembre à New York en présence de personnalités du monde des affaires et de dirigeants africains, afin d’augmenter les moyens visant à éliminer la transmission mère-enfant du VIH en Afrique. Ce partenariat a pour but d’aider les gouvernements locaux à créer des "zones sans transmission de la mère à l’enfant" dans 14 villages du Millénaire répartis dans 10 pays africains.

JPEG - 3.2 ko
Wikimedia commons "GNU Free Documentation License".

L’initiative a pour but d’aider ces pays d’Afrique à élargir rapidement les services de santé centrés sur la famille et la communauté, afin de limiter les nouveaux cas d’infection à VIH parmi les enfants. Les moyens déjà mis en oeuvre en matière d’infrastructure, de capacité humaine et de ressources techniques seront bien sûr maintenus et renforcés.

Cet accord entre dans le cadre du plan d’entreprise du Secrétariat de l’ONUSIDA et de ses coparrainants visant à protéger les enfants du VIH, et contribuera à accélérer les progrès en vue de la réalisation des objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) d’ici à 2015 qui sont de :
- réduire l’extrême pauvreté et la faim ;
- assurer l’éducation primaire pour tous ;
- promouvoir l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes ;
- réduire la mortalité infantile ;
- améliorer la santé maternelle ;
- combattre le VIH/sida, le paludisme et d’autres maladies ;
- préserver l’environnement ;
- mettre en place un partenariat mondial pour le développement.

La situation en Afrique

La majorité des enfants qui naissent chaque année infectés par le VIH sont originaires d’Afrique subsaharienne, où les services de prévention de la transmission mère-enfant restent inégaux en termes de moyens et de répartition sur le continent.

Environ 1200 enfants âgés de moins de 15 ans sont infectés quotidiennement par le VIH, 90% de ces infections se produisant en Afrique subsaharienne.

Dans toute l’Europe occidentale, il y a eu moins de 100 transmissions mère-enfant en 2007, alors qu’en Afrique subsaharienne, il y en a eu 370 000.
Il apparait en effet que dans les pays à revenu élevé, la transmission mère-enfant du VIH a chuté ces dernières années, passant de 25% à entre 1% et 5%, du fait de la généralisation du test de dépistage du VIH lors de la grossesse, de l’utilisation des antirétroviraux pendant et après l’accouchement, et de l’alimentation sûre des nourrissons. En Afrique subsaharienne, un tiers seulement des femmes enceintes séropositives bénéficient d’un traitement antirétroviral pour empêcher la transmission de l’infection à leurs nourrissons, contre près de 100% en Europe occidentale.

Des indications en provenance d’Afrique suggèrent que des schémas cliniques pratiques, adaptés sur le plan local, pourraient réduire la transmission mère-enfant du VIH, qui se situe actuellement à un taux oscillant autour de 25%-30%, à des niveaux aussi faibles que 1%-2%.

En quoi consistent les Villages du Millénaire ?

Les Villages du Millénaire sont le résultat d’un projet commun entre l’Institut de la Terre, l’organisation Promesse du Millénaire, le Programme des Nations Unies pour le Développement, et un ensemble de gouvernements locaux.

Dans ces villages est appliqué un système modèle de soins de santé primaires qui comprend :
- des services gratuits sur le lieu de prise en charge ;
- des agents de santé communautaire formés ;
- un réseau de dispensaires de soins de santé primaires avec un personnel en nombre suffisant ;
- l’accès à un réseau de communication mobile et des services de transport d’urgence pour faciliter les orientations ;
- un hôpital local spécialisé pour le soutien à la prise en charge au second niveau.
Une surveillance et une évaluation de ce système de soins sont effectuées en continu, permettant des ajustements. De plus, un soutien est également dispensé dans les domaines de l’éducation, de la nutrition et du développement économique.

Il existe actuellement 10 pays africains qui hébergent les 14 Villages du Millénaire ; ce sont l’Ethiopie, le Ghana, le Kenya, le Malawi, le Mali, le Nigéria, l’Ouganda, la République-Unie de Tanzanie, le Rwanda et le Sénégal. Les villages, situés dans des zones rurales déshéritées, abritent environ 500 000 personnes.

Grandes lignes de l’accord entre ONUSIDA et le Projet Villages du Millénaire

Cette nouvelle initiative s’appuiera sur une stratégie fondée sur l’expertise de l’ONUSIDA en matière de prévention, centrée sur la communauté et sur la famille, de la transmission mère-enfant du VIH.
Les personnes vivant avec le VIH auront également un rôle important à jouer dans ce nouveau dispositif en apportant leur aide aux gouvernements locaux pour créer des « zones exemptes de transmission » sur les sites des Villages du Millénaire.

Les priorités essentielles exposées dans le protocole d’accord comportent des mesures visant à éviter l’infection à VIH chez les femmes en âge d’avoir des enfants et les grossesses non désirées chez les femmes déjà infectées.

Par ailleurs, d’autres mesures portent sur un élargissement de l’accès aux services de soins prénatals, au dépistage du VIH et aux services de conseil pour les femmes enceintes. L’accès facilité aux services de prévention et de traitement du VIH pour les enfants est également au coeur du dispositif.

Source :
- ONUSIDA

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu