Oréa

Publié le 27.03.2008 | par Patricia Fener

A Lyon, l’association Oréa, financée par le Sidaction, aide les personnes séropositives à retrouver du travail.

Oréa, Maison de l’emploi, de la formation et de l’entreprise* aide les personnes atteintes du VIH à retrouver du travail. Valérie Dureau, chargée d’accompagnement socio-professionnel, explique sa mission financée par le Sidaction.

Des associations de lutte contre le sida, des hôpitaux, des assistantes sociales, et toute structure que nous démarchons pour présenter notre action, nous envoient des personnes atteintes du VIH ou qui ont développé la maladie. Elles m’adressent une fiche de prescription puis je contacte la personne pour lui fixer un rendez-vous afin de réaliser un bilan personnel et professionnel. Ensuite plusieurs options se présentent.

La personne n’est pas en capacité d’occuper un emploi rémunéré à cause de ses ennuis de santé ou parce qu’elle ne va pas suffisamment bien psychologiquement. Dans ce cas, je lui propose une activité de quelques heures dans une association avec l’espoir qu’elle pourra ensuite accéder à un emploi.

Pour les personnes n’ayant jamais travaillé en France, je leur explique le fonctionnement du système administratif français et nous construisons leur parcours professionnel en prévoyant si nécessaire une formation. Pour celles qui ont déjà travaillé en France, je les aide à trouver un temps plein, à compléter des heures ou à obtenir une formation.

Des compétences humaines

90 % des personnes que j’accompagne actuellement sont originaires d’Afrique subsaharienne, sachant que nous n’avons débuté qu’en juillet 2007. Dans leur pays, elles exerçaient une activité qui n’est pas forcément transposable ici mais beaucoup ont des compétences humaines et des savoir-faire. En ville ou dans leur village, par exemple, beaucoup de femmes étaient en quelque sorte des « auxiliaires de vie », si nous transposons cette fonction ici. Comme elles n’ont pas de diplômes, elles font des formations courtes pour que ces compétences soient validées ou évaluées directement en situation de travail. Pour les diplômé(e)s, il peut y avoir des équivalences de diplômes.

A chaque fois, je prends en compte la compétence et les contre-indications médicales. Je recherche toujours une activité compatible avec tous ces éléments, qui sont bien sûr très importants.

Certaines personnes que je rencontre ont plutôt besoin d’un soutien et d’une écoute. Je ne suis pas psychologue, mais je les écoute quand même. Je leur permets de déposer leur parole. On fait un petit point et je m’aperçois souvent que l’emploi n’est pas toujours la demande immédiate. Il s’agit plutôt de rompre l’isolement surtout pour les personnes qui viennent de loin et qui n’ont pas de famille.

Grâce au Sidaction, l’action emploi et VIH me permet de suivre actuellement 32 personnes. Le financement a été calibré en 2008 pour 40 personnes. Dans le cadre de cette mission, j’ai aussi pour objectif de créer de nouveaux partenariats et de faire de la sensibilisation au handicap dans les entreprises ou les grandes écoles.

Oréa- Maison de l’emploi, de la Formation et de l’entreprise

454, avenue de la Sauvegarde 69009 Lyon

Tél. : 04 72 52 22 52

Fax : 04 72 52 22 59

Adel : contact@orea.asso.fr

Source en ligne  : Sida info service

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu