PENTACARINAT® 300 mg, poudre pour aérosol et pour usage parentéral : remise à disposition normale à partir du 19 janvier 2010

Publié le 19.01.2010 | par Patricia Fener

L’Agence française de sécurité sanitaire des produits de santé signale la remise à disposition normale à partir du 19 janvier 2010 en officines et à l’hôpital de PENTACARINAT® 300 mg, poudre pour aérosol et pour usage parentéral (diiséthionate de pentamidine).

Les indications de PENTACARINAT® 300 mg, poudre :

- PENTACARINAT® en aérosol est indiqué dans la prévention des infections à Pneumocystis carinii chez l’immunodéprimé, notamment chez les patients infectés par le VIH et à risque de pneumocystose, en cas d’intolérance ou de contre-indication au sulfaméthoxazole-triméthoprime.

D’éventuelles localisations extra-respiratoires de cette infection ne sont pas prévenues par les aérosols. L’appareil de nébulisation de référence était le Respirgard II. Tout autre appareil ayant les mêmes caractéristiques (cf Posologie et Mode d’administration) peut être utilisé à condition que la granulométrie ait été validée avec une solution de pentamidine.

- PENTACARINAT® par voie parentérale IM ou IV :

  • Traitement des pneumopathies à Pneumocystis carinii en cas d’intolérance ou de contre-indications au sulfaméthoxazole-triméthoprime.
  • Leishmanioses viscérales et (ou) cutanées.
  • Maladie du sommeil (traitement à la phase lymphaticosanguine).

Source :
- Afssaps

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu