Plate-forme génomique à haut-débit pour la recherche sur le VIH

Publié le 24.01.2008 | par Patricia Fener

Au cours de l’année 2006, l’Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales B et C (ANRS), s’est dotée d’une plate-forme d’analyse génomique. Cet outil permettra, entre autres, de mener des études concernant l’influence du génome humain sur l’évolution de l’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH).

Ce sujet de recherche associe trois groupes :
- des généticiens chargés de mettre en oeuvre la technologie d’étude par puce à ADN ;
- des épidémiologistes qui ont pour mission de définir des phénotypes et d’analyser les liaisons génotype/phénotype observées dans les cohortes ;
- des biostatisticiens pour manipuler l’importante masse de données générée.

Cette plate-forme est située dans les locaux de l’hôpital la Pitié-Salpétrière à Paris.

Pour plus d’information

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu