REYATAZ®, extension de prise en charge chez le patient naïf

Publié le 18.09.2009 | par Claire Criton

REYATAZ® (Atazanavir) est un inhibiteur de protéase.
REYATAZ® 150 mg, 200 mg et 300 mg gélules sont désormais remboursables dans le traitement de l’infection par le VIH-1 (virus de l’immunodéficience humaine) chez l’adulte, en association avec d’autres agents antirétroviraux, y compris chez les patients naïfs de traitement antirétroviral.
Chez les patients prétraités par des antirétroviraux, la démonstration de l’efficacité est basée sur une étude comparant 300 mg d’atazanavir 1 fois par jour associé à 100 mg de ritonavir 1 fois par jour à l’association lopinavir/ritonavir, chaque bras étant associé au ténofovir.
Sur la base des données virologiques et cliniques disponibles, aucun bénéfice n’est attendu chez les patients ayant des souches virales multirésistantes aux inhibiteurs de protéase (supérieur ou égal à 4 mutations). Le choix d’un traitement par REYATAZ® chez les patients prétraités devrait prendre en compte les résultats des tests de résistance virale du patient et les traitements antérieurs.

Sources :

- RCP - Journal officiel (28 août 2009)
- VIDALnews n° 341 - 18 septembre 2009

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu