Repenser la riposte au sida pour un impact à long terme

Publié le 07.11.2011 | par Patricia Fener

Fin 2010, 6,6 millions de personnes bénéficiaient d’une thérapie antirétrovirale mais 2,6 millions de nouvelles infections étaient enregistrées en 2009 pointant l’insuffisance des efforts de prévention. Actuellement, la demande de traitement augmente alors que le financement diminue et que le militantisme décline.

S’appuyant sur les délibérations de l’initiative aids2031 lancée en 2007 par le Programme commun des Nations Unies sur le VIH/SIDA (ONUSIDA), les auteurs proposent 4 pistes pour intensifier la riposte mondiale au VIH/SIDA :

- "une nouvelle culture de génération et d’utilisation des connaissances ;
- une transformation de la prévention et du traitement pour accroître l’efficacité ;
- une amélioration de l’efficacité grâce à une meilleure gestion et à l’optimisation des synergies avec d’autres programmes ;
- un investissement à long terme."


Source

1. Heidi J Larson, Stefano Bertozzi & Peter Piot. Repenser la riposte au sida pour un impact à long terme. OMS. Available at : http://www.who.int/bulletin/volumes....

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu