Réponse Innée des cellules dendritiques plasmacytoïdes lors de stimulations rétrovirales (HTLV-1, VIH-1)

Lucie Barblu ; Université Paris Sud - Paris XI (23/11/2011), Jean-Philippe Herbeuval (Dir.)

Publié le 01.02.2012 | par Claire Criton

L’auteur a montré que des taux sériques d’IFN-α apparaissaient dans les phases tardives du SIDA, suggérant un rôle de l’IFN-α dans la pathologie du VIH. Il émet l’hypothèse de l’implication de la voie TRAIL/DR5 dans la déplétion massive des LTCD4+ des patients infectés par le VIH. Il démontre que l’IFN-α produit par les pDC exposées au VIH induit leur transformation en IKpDC et TRAIL à la surface des LTCD4+. De plus, la fixation de la gp120 virale à son récepteur cellulaire CD4 induit l’expression membranaire du récepteur de mort DR5 à la surface des LTCD4+, conduisant ainsi à leur apoptose. Les patients " HIV Controllers " (HIC) sont des patients infectés par le VIH mais qui contrôlent la charge virale et la mort des LTCD4+. La voie IFN/TRAIL/DR5 a été étudiée chez ces patients.

http://tel.archives-ouvertes.fr/ind...


Source

1. Barblu L. Réponse Innée des cellules dendritiques plasmacytoïdes lors de stimulations rétrovirales (HTLV-1, VIH-1). 2011. Available at : http://tel.archives-ouvertes.fr/ind.... Consulté février 1, 2012.

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu