Rôles de la protéine Rab7A dans le cycle réplicatif du VIH-1

Thèse soutenue par Marina CAILLET le 24 juin 2011 à l’Institut Cochin (Paris)

Publié le 02.01.2012 | par Patricia Fener

Ce travail de thèse montre que Rab7A participe au mécanisme mis en place par Vpu pour redistribuer BST2 en dehors du site de bourgeonnement viral et favorise ainsi une libération plus efficace des particules virales du VIH-1.

La production de particules virales au cours des phases tardives du cycle réplicatif du VIH-1 correspond à l’assemblage de différents composants viraux, au bourgeonnement et à la libération des virions dans le milieu extracellulaire. Ces différentes étapes requièrent l’intégrité de trois composants structuraux viraux : (1) le précurseur Gag, crucial pour l’assemblage et le bourgeonnement viral, (2) la glycoprotéine d’enveloppe (Env) qui, après son incorporation dans les particules virales, permet l’entrée du virus dans les cellules cibles et participe ainsi au caractère infectieux du virus ; enfin (3) les ARN génomiques viraux, à l’origine du transfert de l’information génétique du virus.

Les étapes tardives mettent en jeu une série d’évènements moléculaires et cellulaires et impliquent les voies de trafic intracellulaire. Les protéines Rab constituent les principaux acteurs de la voie de transport vésiculaire entre les différents compartiments cellulaires. Au cours de ma thèse, nous avons évalué le rôle de 8 protéines Rab régulant les principales voies d’endo- et exocytose de la cellule. Nous avons ainsi mis en évidence le rôle essentiel de la protéine Rab7A lors des étapes tardives. L’extinction de l’expression de Rab7A diminue fortement la propagation virale du VIH-1 en perturbant la libération et l’infectivité des virions ; elle provoque une incorporation anormale du précurseur des glycoprotéines d’enveloppe, Env gp160, et réduit l’incorporation des formes matures de Env, SUgp120 et TMgp41. Le défaut observé sur le relâchement des particules virales s’accompagne d’une accumulation de bourgeons viraux à la surface, semblable à celle observée lors d’une infection avec un virus ne codant pas pour la protéine Vpu. Vpu facilite la libération des virions en contrecarrant la protéine cellulaire BST2, facteur de restriction qui retient physiquement les particules virales matures à la surface de la cellule. Au cours de cette étude, nous avons montré que le défaut de libération des virions observé lors de l’extinction de Rab7A est lié à l’expression de BST2. Nous avons mis en évidence que Rab7A est impliqué dans le trafic et la dégradation de BST2. Nos résultats indiquent également que Rab7A participe au mécanisme par lequel Vpu délocalise BST2 du site du bourgeonnement viral ; l’absence de Rab7A favorise la distribution de BST2 au site de bourgeonnement et provoque une incorporation anomale de BST2 dans les particules virales produites.


Source

1. Caillet M. Rôles de la protéine Rab7A dans le cycle réplicatif du VIH-1. 2011. Available at : http://cochin.inserm.fr/la-formatio.... Consulté janvier 2, 2012.

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu