TAHA en prise quotidienne chez des enfants africains infectés par le VIH : essai ANRS 12103 phase II

Publié le 01.06.2011 | par Patricia Fener

L’essai ouvert ANRS 12103 phase II a permis d’évaluer sur 12 mois la survie, la pharmacocinétique, l’efficacité immunologique et virologique, la tolérance, l’observance et la résistance au médicament chez des enfants infectés par le VIH à Bobo-Dioulasso, Burkina Faso, et qui reçoivent une fois par jour une thérapie antirétrovirale hautement active associant didanosine (DDI), lamivudine (3TC) et efavirenz (EFV). Cet essai montre que l’association DDI + 3TC + EFV en une prise quotidienne est un traitement alternatif de première intention pour les enfants infectés au VIH-1. L’adaptation de la dose devrait encore améliorer l’efficacité.

Source :
-  bulletin de l’OMS Volume 89, Numéro 6, juin 2011, 393-468 : Pharmacologie et efficacité immunovirologique d’un TAHA en prise quotidienne chez des enfants africains infectés par le VIH : essai ANRS 12103 phase II

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu