Bien vieillir avec le VIH : une question sociétale

En France, 5 à 6% des 110 000 patients infectés par le VIH et répertoriés dans la base de données Hospitalière Française sur l’infection à VIH « FHDH ANRS CO4 [1] pour French Hospital Database on HIV » sont âgés de plus de 60 ans et environ 25% des 150 000 personnes vivant avec le VIH ont plus de 50 ans. La revue "Le panorama du médecin" a mené une enquête sur les problèmes de prise en charge de cette population VIH+ au sein de la société et a interrogé le Pr Jacqueline Capeau [2], coprésidente du groupe "Vieillissement et complications chez les patients infectés par le VIH" à l’ANRS (Agence nationale de recherches sur le sida et les hépatites virales) sur la mobilisation des soignants face au vieillissement rapide de ces patients.

Etat de la recherche


Contrôle de l’infection à VIH par des lymphocytes T CD8+

Des chercheurs de l’Inserm (Unité mixte de recherche Inserm 945 « Immunité et infection »/ Université Pierre et Marie Curie / Hôpital Pitié-Salpêtrière (AP-HP)) ont mis en évidence, chez des patients infectés par le VIH et issus de la cohorte ANRS Primo, les caractéristiques moléculaires de certains lymphocytes T CD8+ appelés « cross réactifs », capables de contrôler et de diminuer la réplication du VIH mais également de ses variants. Les résultats de ces travaux viennent d’être publiés dans la revue Immunity .

Ouvrages, thèses, HDR, mémoires


Étude des mécanismes de la réponse interféron de type I précoce et du contrôle à long terme de la virémie dans le modèle d’infection du macaque cynomolgus par le SIV : implications dans la physiopathologie du VIH

Les travaux de recherche conduits au cours de cette thèse suggèrent que les réponses LT CD8 ne sont pas les principales responsables du contrôle à long terme de la virémie chez le modèle d’infection du macaque cynomolgus (Macaca fascicularis) par le virus de l’immunodéficience simienne (SIV). D’autres mécanismes, tels qu’un réservoir de virus limité ou un meilleur contrôle de l’activation immunitaire, semblent participer à ce phénotype de contrôle.En conclusion, ces résultats éclairent la contribution des pDC, des IFN-I et des LT CD8 dans la physiopathologie du VIH, et permettent de proposer un nouveau modèle d’étude des mécanismes immunologiques précoces mis en place chez les patients contrôleurs de la virémie à long terme.

Rapports scientifiques, avis


Prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH : Recommandations du groupe d’experts – Rapport 2013

De nouvelles recommandations pour la prise en charge médicale des personnes vivant avec le VIH (PVVIH) en France viennent d’être publiées et remplacent celles de 2010. Ce rapport est le résultat d’un travail collaboratif de 21 experts de différentes disciplines (épidémiologie, clinique, thérapeutique, sciences humaines et sociales, organisation des soins …) et de représentants associatifs, dirigé par le Pr Philippe Morlat (CHU et Université de Bordeaux).

CNRS et recherche


Caractérisation des RhoGTPases et des voies de signalisation impliquées dans l’assemblage du virus HIV-1

L’équipe « Domaines Membranaires et Assemblage Viral » du Centre d’études d’agents Pathogènes et Biotechnologies pour la Santé de Montpellier (France), dirigée par Delphine Muriaux (ENS Lyon & CPBS Montpellier), vient d’apporter de nouveaux éléments dans la compréhension des voies de signalisation cellulaires sollicitées lors de l’assemblage du VIH-1, en particulier dans les lymphocytes T, cibles du virus. Cette avancée pourra être utile pour identifier de nouvelles cibles pour contrer la propagation du virus du sida chez l’homme.

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu