Un nouveau test pour le VIH

Publié le 11.06.2009 | par Claire Criton

Biomérieux a présenté le dernier-né de ses test de diagnostic VIH lors du congrès européen sur la microbiologie clinique et les maladies infectieuses (ECCMID). NucliSENS EasyQ® HIV-1 v2.0 est un test capable de détecter des charges virales, mêmes faibles, chez des patients atteints du SIDA, offrant ainsi l’un des plus hauts degrés de sensibilité disponibles sur le marché.

JPEG - 18.5 ko
NucliSENS EasyQ® VIH-1 ; Biomérieux ;

Le nouveau test de bioMérieux est une version réactualisée de NucliSENS EasyQ HIV-1 v1.2. Il est réalisé sur la plateforme de diagnostic moléculaire, NucliSENS EasyQ®, utilisant la technologie brevetée NASBA® d’amplification en temps réel et de détection. Les résultats obtenus en moins de trois heures avec NucliSENS HIV-1 v2.0 sont les plus rapides disponibles sur le marché. Ce nouveau test peut être utilisé soit avec des échantillons de plasma soit avec la technique Dry Blood Spot (Dry Blood Spot).

BioMérieux est la seule société proposant une technique Dry Blood Spot marquée CE pour le suivi de la charge virale. Pour ce protocole très simple, aucune préparation de sang n’est nécessaire ; le prélèvement, déposé sur un papier buvard, ne nécessite pas de transport ou de stockage réfrigéré avant extraction (même sous des climats tropicaux), contrairement aux prélèvements sanguins liquides. Les échantillons peuvent être prélevés dans les dispensaires locaux, sans avoir recours à un laboratoire ou à des techniciens qualifiés. Le protocole Dry Blood Spot de bioMérieux répond aux besoins de procédures standardisées et validées des laboratoires situés dans des zones reculées et ayant des ressources limitées.

Sources en ligne :

- Biomérieux

- Gazette des labos

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu