Un vaccin thérapeutique "sur-mesure" contre le SIDA

Publié le 10.03.2011 | par Claire Criton

Un vaccin “sur mesure” a permis d’obtenir une baisse de la charge virale et un renforcement de la réponse immunitaire chez les patients vaccinés. Ce vaccin thérapeutique est élaboré à partir du sang de chacun des patients et contient des cellules dendritiques stimulées avec du virus inactivé, les deux issus du patient.

JPEG - 5.2 ko
Sida et vaccin thérapeutique

Élaborer un vaccin individuel contre le VIH

Chez l’homme l’efficacité des vaccins s’avère limitée car le virus a une forte capacité à créer des variants qui diffèrent non seulement d’un individu à l’autre mais encore chez un même patient.

Les chercheurs ont ainsi imaginé l’élaboration d’un vaccin individuel ciblant spécifiquement l’ensemble des variants présents chez chacun des patients.

En réactivant la réponse immunitaire contre ces variants individuels, ce vaccin plus spécifique, dit « autologue », pourrait alors être en mesure d’induire une immunité protectrice à long terme.

Les cellules dendritiques, sentinelles du système immunitaire

Ce sont des cellules spécialisées dans la capture, l’apprêtement et la présentation d’antigènes. Elles sont les seules capables d’activer les lymphocytes T naïfs et de déclencher une réponse immune primaire.

La possibilité de les différencier et de les manipuler génétiquement ex vivo fait qu’elles sont largement utilisées en immunothérapie anti-tumorale et anti-infectieuse.

Stimuler les cellules dendritiques pour améliorer la réponse immunitaire

De nombreuses équipes de recherche tentent actuellement d’explorer les propriétés intrinsèques de ces cellules afin d’augmenter leur pouvoir immunostimulateur et par conséquent d’amplifier l’efficacité et la persistance de la réponse immunitaire.

Un essai clinique de phase I réalisé à Barcelone

Cette étude a été réalisée sur 24 patients, séropositifs pour le VIH et non traités. Chaque patient a reçu 3 doses de vaccin autologue à deux semaines d’intervalle.

La charge virale, le taux de CD4 et de CD8 ont été mesurés pendant 48 semaines.

Des cellules dendritiques et du VIH prélevés chez chaque patient

A partir du sang de chacun des patients, les chercheurs ont récupéré d’une part le virus du SIDA qu’ils ont inactivé par chauffage, et d’autre part les cellules dendritiques.

Ces cellules ont été stimulées par mise en contact avec du VIH inactivé, puis réinjectées à chacun des patients.

Une baisse modeste, mais durable de la charge virale

L’essai clinique de phase I a montré des résultats positifs, quoique modestes chez les porteurs du VIH.

24 semaines après la première des trois injections, les patients vaccinés présentaient une réponse immunitaire renforcée et une charge virale trois fois plus faible que celle du groupe de contrôle.

Cette baisse s’est maintenue pendant 48 semaines.

Une stratégie porteuse d’espoir mais limitée

Ce vaccin a été qualifié de faisable, sûr et bien toléré par les chercheurs. Mais le côté "sur-mesure" sera toujours une limitation.

De nouveaux essais en cours

Si ces essais validaient l’approche thérapeutique, les scientifiques envisagent de traiter les patients avec des antiviraux puis de les vacciner pour maintenir la charge virale très faible sans l’aide des médicaments.

En 2004, un essai de vaccination thérapeutique plus efficace

Une précédente étude, non randomisée, réalisée en France avait montré une réduction de plus de 90 % de la charge virale chez 8 patients sur 18, maintenue plus d’un an après le début de la vaccination. Pour ce vaccin thérapeutique, utilisant lui aussi des cellules dendritiques, les chercheurs français avaient utilisé une méthode chimique d’inactivation du virus en utilisant de l’aldrithiol-2.


Dans la presse scientifique

- Felipe García, Núria Climent, Lambert Assoumou, Cristina Gil, Nuria Gonzále, José Alcamí, Agathe León, Joan Romeu, Judith Dalmau, Javier Martínez-Picad, Jeff Lifson, Brigitte Autran, Dominique Costagliola, Bonaventura Clotet, Josep M Gatell, Montserrat Plana, Teresa Gallart ; “ A Therapeutic Dendritic Cell-Based Vaccine for HIV-1 Infection ” ; J Infect Dis. (2011) 203(4) : 473-478

- Lu W et al ; “ Therapeutic dendritic-cell vaccine for chronic HIV-1 infection ” ; nature medicine 10, 1359-1365 (01 December 2004) | doi:10.1038/nm1147

- Karine Maisnier-Patin, Sandrine Crabé, Gaëlle Breton, Franck P. Dupuy, Bader Yassine-Diab, Rafick-Pierre Sékal ; “ Les cellules dendritiques transfectées avec de l’ARN messager : une approche prometteuse en immunothérapie ” ; Médecine/Science | Mars 2007 | Volume 23 | n° 3


Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu