VIH Actus pour la semaine du 11 au 17 octobre 2010

Publié le 15.10.2010 | par Patricia Fener

Brèves

Transmission hétérosexuelle du VIH après initiation du traitement antirétroviral
Au sein des couples hétérosexuels stables dont l’un est infecté par le VIH, le risque de contamination du partenaire séronégatif est toujours présent mais nettement diminué chez les sujets dont la charge virale est rendue indétectable par le traitement antirétroviral. C’est la conclusion d’une méta-analyse publiée récemment dans la revue « The Lancet ».

Infection à VIH et hépatocarcinome : le rôle de l’immunodépression
Une diminution du taux de lymphocytes CD4 en dessous de 350 par mm3 chez les patients VIH+, co-infectés par les virus des hépatites B (VHB) et C (VHC), est associée à un risque augmenté de développer un carcinome hépatocellulaire, cancer non classant sida. C’est ce que révèle l’observation de la cohorte ANRS CO3 Aquitaine suivie de 1998 à 2008.

L’enfant et la connaissance de son statut VIH
Une étude africaine vient de montrer que 84,7 % des mères sont d’accord pour révéler à leur enfant qu’il est séropositif pour le VIH, mais pour la moitié d’entre elles, seulement lorsqu’il sera adolescent. La révélation diagnostique, précoce, tant à l’enfant qu’à la fratrie est particulièrement importante. Il est cependant recommandé de procéder à une révélation progressive chez les enfants de moins de 12 ans.

Couverture vaccinale des personnes vivants avec le VIH
Les personnes séropositives ont une couverture vaccinale très insuffisante et même parfois inférieure à celle de la population générale française. La vaccination est un moyen de prévenir les complications infectieuses dont le risque est plus élevé dans cette population.

Thèses

Attitude et changement de comportement sexuel face au VIH/Sida : de l’intention d’agir à l’action. Étude de la résistance à l’usage du préservatif chez les adolescents-élèves des classes terminales de Yaoundé (Cameroun)
Thèse de doctorat de psychologie soutenue par Claude NOUMBISSIE, le 28 avril 2010 (Université Lumière Lyon 2)
"La présente thèse s’inscrit dans la problématique de la mise en acte de l’intention. Elle traite des variables influençant la résistance à l’usage du préservatif, en s’inspirant de la théorie du comportement planifié d’Ajzen (1991).

Anthropologie d’une norme globalisée. La participation profane dans les programmes de lutte contre le sida au Cambodge
Thèse de doctorat d’ethnologie-anthropologie soutenue par Eve BUREAU, le 17 septembre 2010 (Université Victor Segalen - Bordeaux 2)
"Depuis l’arrivée massive de l’aide internationale dans les années 1990, les Cambodgiens évoluent dans un environnement social mondialisé, composé d’un vaste réseau d’acteurs issus d’horizons socioculturels diversifiés. Des systèmes de référence, des manières de faire et de penser hétéroclites cohabitent et s’enchevêtrent. La thèse se concentre sur l’étude d’une norme globalisée appréhendée comme une porte d’entrée pour mieux cerner les mécanismes d’imbrication entre le global et le local

La famille vietnamienne face au VIH/sida : Connaissances, Stigmatisation et Exclusion
Thèse de doctorat de sociologie/démographie soutenue par Bich Ngoc LUU, le 20 juillet 2010 (Université Paris Ouest Nanterre La Défense)
"Dans le contexte actuel, avec la montée de la prévalence du VIH/sida au Viêt-Nam, il est nécessaire de documenter les modes de prévention du VIH/sida et de prise en charge des séropositifs. La famille avec ses fonctions spécifiques joue un rôle crucial dans la lutte contre le VIH et la prise en charge des personnes vivant avec le VIH/sida. Cependant, la stigmatisation et la discrimination dans la famille et dans la société envers les séropositifs restent fortes et constituent un obstacle à la prise en charge des séropositifs. Cette thèse a pour ambition de préciser le niveau de connaissances sur la prévention et la prise en charge par les membres de la famille et des attitudes de stigmatisation et de discrimination envers des séropositifs et leurs conséquences, notamment, l’exclusion dans la famille.

Comprendre pour mieux agir : étude descriptive d’une cohorte de 30 patients infectés par le VIH et « perdus de vue » à l’hôpital de jour de Cayenne
Thèse de médecine présentée par Adriouch Leïla le 12 octobre 2009 (Faculté de Médecine Hyacinthe BASTARAUD des Antilles et de la Guyane)
"La Guyane est le département français le plus touché par l’épidémie du VIH. Cette épidémie s’inscrit dans un territoire marqué par des spécificités retentissant sur le suivi des patients séropositifs. Les études et les données épidémiologiques locales soulignent la part importante de patients perdus de vue. Actuellement, aucune stratégie n’est mise en place pour parer à cette problématique..."

Tuberculose et histoplasmose chez les patients infectés par le VIH : étude comparative
Thèse de médecine présentée par Adenis Antoine le 4 décembre 2009 (Faculté de Médecine Hyacinthe BASTARAUD des Antilles et de la Guyane)
"En zone d’endémie, chez le patient infecté par le VIH, l’histoplasmose disséminée est le principal diagnostic différentiel de la tuberculose. Pourtant, aucune étude n’a jusqu’à présent comparé ces deux pathologies.

Ouvrages

Modèles et pratiques en éducation du patient : apports internationaux
Collection "Séminaires" ; Isabelle VINCENT, Anaïs LOAËC, Cécile FOURNIER ; Septembre 2010
Cet ouvrage propose une compilation des échanges ayant eu lieu lors de la session « Modèles et pratiques en éducation du patient : apports internationaux », qui s’est tenue aux Journées de la prévention 2009 organisées par l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes).
Il propose notamment des informations, stages et formations par et pour les personnes vivant avec le VIH avec l’exemple de l’European AIDS Treatment Group (EATG).

Bibliographie internet

Stratégies de dépistage du VIH en France : des travaux de modélisation publiés dans la revue PLoS One
Communiqué de presse de la Haute autorité de santé (HAS)
La Haute autorité de santé (HAS) et l’Agence nationale de recherche sur le sida et les hépatites virales (ANRS) signalent la publication dans la revue scientifique PLoS One de travaux relatifs à l’évaluation médico-économique de différentes stratégies de dépistage du VIH en France. Les deux institutions rappellent que ce travail est le fruit de la collaboration étroite des équipes de la HAS, de l’Institut de veille sanitaire (InVS), de plusieurs équipes de recherche françaises financées par l’ANRS et d’équipes américaines.

Les préservatifs dans tous leurs états
Les préservatifs restent le socle de la prévention des risques sexuels. Le renouvellement des stratégies de lutte contre le VIH/sida incite à faire le point sur les données, les usages, les pratiques et les nouveaux produits en matière de préservatifs.

La prévention du sida en direction des jeunes. Faire plus, faire mieux, faire autrement

Rapports

Rapport sur la santé mentale et le développement (Organisation mondiale de la santé, septembre 2010)
MENTAL HEALTH AND DEVELOPMENT : Targeting people with mental health conditions as a vulnerable group
Ce rapport publié par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) pointe le fait que la majorité des programmes de développement ou de réduction de la pauvreté n’atteignent pas les personnes atteintes d’incapacités mentales ou psychosociales. Ainsi, entre 75 % et 85 % d’entre elles n’ont accès à aucune forme de soins de santé mentale.

Rapport d’experts 2010 : prise en charge médicale des personnes infectées par le VIH (version définitive) / YENI P / 2010
Une édition spéciale préliminaire avait été publiée à l’occasion du congrès "AIDS 2010" à Vienne en juillet 2010.
Depuis 20 ans, les connaissances et les pratiques médicales dans le domaine de l’infection par le VIH et du SIDA évoluent tellement vite qu’elles justifient la mise à jour régulière de cet ouvrage de recommandations de bonnes pratiques.

Médias

Colloque du 14 septembre 2010. Quel est l’avenir à long terme de l’épidémie du Sida ?
Le Collège de France propose un média du Colloque du 14 septembre 2010 dont le thème était : Quel est l’avenir à long terme de l’épidémie du Sida ? Peter Piot, titulaire de la chaire Savoirs contre pauvreté, avait invité de nombreux spécialistes du domaine.

Info traitement

VIRAFERONPEG, poudre et solvant pour solution injectable en stylo prérempli (50 µg, 80 µg, 100 µg, 120 µg, 150 µg) - (peginterféron alfa-2b) - Risque de rupture de stock
ViraferonPeg est indiqué dans le traitement des patients adultes atteints d’hépatite C chronique ayant un ARN du virus de l’hépatite C positif (ARN-VHC), y compris les patients ayant une cirrhose compensée et/ou co-infectés avec une infection VIH cliniquement stable.
La remise à disposition progressive est prévue à compter de mi-octobre 2010.

Plaquettes d’information

« Introduction de l’alimentation complémentaire chez le nourrisson exposé au VIH et principes de sevrage » (Brochure). ID, Poitiers, Sol En Si, Paris, Sidaction, France, 2010.
Après 6 mois, le lait seul ne suffit plus au nourrisson et il faut introduire une alimentation complémentaire. Les nouvelles recommandations de l’OMS préconisent de poursuivre un allaitement maternel protégé par les ARV pendant 12 mois (et pendant 24 mois si l’infection de l’enfant est confirmée). L’introduction de l’alimentation complémentaire débute après 6 mois d’allaitement exclusif. Le sevrage du sein doit être réalisé progressivement, sur un mois, au cours du douzième mois.

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu