VIH Actus pour la semaine du 27 septembre au 3 octobre 2010

Publié le 01.10.2010 | par Patricia Fener

Brèves

Névirapine et risque cardiovasculaire au cours de l’infection à VIH
La névirapine, inhibiteur non nucléosidique de la transcriptase inverse (INNTI), présente l’avantage de ne pas entraîner de perturbations lipidiques chez le sujet infecté par le VIH. Cet effet protecteur semble dû à l’augmentation de la production d’apolipoprotéine A1.

Infections à VIH dans le Nord et l’Est de la France
L’évolution épidémiologique des nouvelles séropositivités diagnostiquées entre le 1er janvier 2000 et le 31 décembre 2007 dans les centres hospitaliers du Nord et de l’Est de la France ont été comparées aux données nationales et régionales de la déclaration obligatoire (Institut national de Veille Sanitaire InVS). Cette étude devrait permettre d’adapter les actions de santé publique et les politiques de prévention aux populations locales à risque. La comparaison des habitudes de prise en charge locale avec les référentiels actuels pourrait aboutir à l’optimisation de la prise en charge des patients.

Le gel vaginal PRO2000 totalement inefficace !
Compte tenu des obstacles que rencontrent de nombreuses femmes pour négocier l’usage du préservatif masculin, les gels microbicides paraissent une option intéressante dans la maitrise de la transmission du virus par les femmes. Des efforts sont actuellement menés pour mettre au point un microbicide en gel ou en crème à appliquer dans le vagin, de la même manière que les spermicides d’aujourd’hui. Le PRO2000, un gel actif in vitro contre le VIH paraissait être un candidat prometteur. Une vaste étude publiée par le Lancet vient de démontrer sa totale inefficacité chez la femme.

Histoplasmose et VIH : le problème du diagnostic
Devant une antigénémie galactomannane aspergillaire positive et hors contexte d’aspergillose invasive, on doit envisager une autre mycose invasive, notamment une histoplasmose. L’existence de réactions positives pour l’antigénémie aspergillaire est utile au diagnostic de l’histoplasmose, notamment en France où le test de dépistage de l’antigène d’Histoplasma capsulatum n’est pas disponible. L’utilité de ce test est présentée dans un article publié récemment dans la revue Médecine et maladies infectieuses.

A ne pas manquer

Colloque sur le rapport d’experts 2010 pour la prise en charge des personnes infectees par le VIH : Paris, le 30 septembre 2010
Rencontre des acteurs professionnels et associatifs de la lutte contre le VIH/sida pour échanger sur les nouvelles recommandations 2010 pour la prise en charge des personnes infectées par le virus de l’immunodéficience humaine rédigées par l’équipe d’experts dirigée par le professeur Yeni.

Evénements Réunion Qualité de Vie & VIH d’actions traitements "VIH : lire son bilan biologique" : Paris, le 21 octobre 2010

Bibliographie internet

Les minorités sexuelles face au risque suicidaire
L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) vient de publier dans la collection "La Santé en action" un ouvrage faisant le point sur la problématique du risque suicidaire au sein des minorités sexuelles.

Les vaccins du futur : apprendre de la nature pour identifier de nouvelles cibles et faire mieux que la nature
Lettre du Collège de France n°29
Symposium organisé sous les auspices des chaires d’Immunologie moléculaire (Pr Philippe Kourilsky) et de Microbiologie et maladies infectieuses (Pr Philippe Sansonetti), avec l’aide de deux chercheurs de l’Institut Pasteur, Armelle Phalipon et Frédéric Tangy, les 12 et 13 avril 2010.

Info traitement

ELLAONE 30 mg comprimé, contraception d’urgence désormais remboursable
ELLAONE (Ulipristal acétate) 30 mg comprimé est désormais remboursable par l’Assurance maladie. Le taux de remboursement est de 65 %. Il s’agit d’un modulateur sélectif des récepteurs de la progestérone.

Ouvrages

Les minorités sexuelles face au risque suicidaire. Acquis des sciences sociales et perspectives
Beck F., Firdion J.-M., Legleye S., Schiltz M.-A. Inpes, coll. Santé en action, 2010 : 112 p. ISBN 978-2-9161-9222-2
Depuis la fin des années 1990 (aux Etats-Unis d’abord, puis dans d’autres pays dont la France), les enquêtes les plus probantes ont mis en évidence un risque suicidaire plus élevé parmi les jeunes sexuelles - gays, lesbiennes, bisexuel(le)s, transgenres - et ceux qui se questionnent sur leur identité sexuelle ou de genre.

Rapports

Vers un accès universel : étendre les interventions prioritaires liées au VIH/sida dans le secteur de la santé, 28 septembre 2010
Le nouveau rapport “Vers l’accès universel”, publié le 28 septembre 2010, fait état de progrès dans 144 pays à revenu faible ou intermédiaire. L’Afrique orientale et australe, région la plus durement touchée par le VIH, enregistre des avancées notables. Cependant, des obstacles subsistent notamment l’insuffisance de crédits et le manque de ressources humaines.

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu