VIH/sida ; l’Inpes lance une campagne de sensibilisation destinée aux migrants et aux DFA

Publié le 08.02.2012 | par Patricia Fener

L’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (Inpes) lance une campagne d’incitation au dépistage du VIH et des infections sexuellement transmissibles (IST) auprès des migrants originaires d’Afrique subsaharienne, ainsi que dans les départements français d’Amérique (DFA). Cette opération s’inscrit dans le cadre des dernières recommandations de la Haute Autorité de santé (HAS) et du plan national 2010-2014 de lutte contre le VIH/sida et les autres IST.

Il s’agit de populations particulièrement exposées à ces infections

- une découverte de séropositivité sur deux (48 % en 2009) concerne un migrant originaire d’Afrique subsaharienne ;
- dans les DFA, l’ incidence et la prévalence du VIH/sida sont plus élevées qu’en métropole ;
- le dépistage de l’infection à VIH est souvent fait à un stade avancé.

La campagne s’appuie sur la valorisation des personnes qui prennent la décision de faire le test de dépistage

- avec comme message "Mon avenir, c’est aussi ma santé" ;
- à travers des scènes du quotidien, le but est de montrer que le test peut être réalisé à divers moments de la vie, et pas seulement après une prise de risque ;
- se faire dépister, c’est prendre soin de sa santé et de celle des autres.

Des dispositif de communication à la TV, à la radio, dans les lieux communautaires et dans la presse

- pour les migrants originaires d’Afrique subsaharienne, la campagne est diffusée depuis le 21 janvier et jusqu’au 12 février, durant la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2012, sous forme de quatre spots TV visibles sur les chaînes communautaires Africa TV et sur Orange sport, qui retransmettent les matchs de la CAN en direct. Un spot radio est également programmé sur les stations RFI et Africa n° 1. Une campagne d’affichage comprenant trois visuels est déployée dans les lieux communautaires (coiffeurs, restaurants, marchés, etc.). Enfin, deux annonces sont publiées dans la presse affinitaire (Amina, Miss Ébène, etc.) ;
- dans les DFA, la campagne s’étendra du 12 au 28 février, à l’occasion du Carnaval. Spot TV et message radio seront programmés sur les médias locaux ; deux portraits seront également visibles en affichage urbain notamment. Enfin, deux annonces seront publiées dans la presse locale.


Source

inpes : Sensibiliser les migrants et les habitants des DFA, available at http://www.inpes.sante.fr/CFESBases..., consulté le février 08, 2012

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu