Violence faite aux femmes : l’apport du réseau PREVIOS

Publié le 16.02.2010 | par Patricia Fener

En 2008, 157 femmes sont mortes sous les coups de leur conjoint ou de leur compagnon, ce qui représente 20% des meurtres commis en France. Ces violences touchent tous les milieux, tous les âges et prennent toutes les formes. Un article publié dans la revue "Encéphale" présente les principales étapes de la mise en place du réseau PREVIOS dont l’un des objectifs principaux est d’améliorer la connaissance et les pratiques de prise en charge des victimes de violences conjugales qui présentent un risque important de développer des symptômes physiques et mentaux.

Réseau PREVIOS (Réseau prévention violence et orientation santé)

Le réseau PREVIOS est une association loi 1901, créé en 2006, réunissant des professionnels de terrain dont l’action est la prévention de la violence au sein des différents secteurs d’activité (sanitaire, social, judiciaire…).

Ce dispositif de prise en charge en réseau permet de dépasser les limites de la pratique traditionnelle et vise à :
- Améliorer l’accueil des victimes, témoins et auteurs de violences par une prise en charge pluridisciplinaire (développement du dépistage, de l’accueil, de l’évaluation globale et de l’orientation concertée entre partenaires) ;
- Faire un lien entre les aspects sanitaires, judiciaires et sociales par la co-création de référentiels régionaux de sensibilisation, de formations et de bonnes pratiques.

La lutte contre la violence faite aux femmes : grande cause nationale pour 2010

En faisant de la lutte contre la violence faite aux femmes la grande cause nationale pour 2010, comme il l’avait annoncé lors de la Journée Internationale de l’élimination de la violence à l’égard des femmes le 25 novembre 2009, le Premier ministre a souhaité donner une nouvelle impulsion au plan du gouvernement 2008-2010 dans ce domaine.

Lors de sa rencontre avec le collectif Grande cause nationale 2010, ce 9 février, Xavier Darcos, Ministre du Travail, des Relations sociales, de la Famille, de la Solidarité et de la Ville, a souligné qu’il fallait aller encore plus loin en matière de lutte contre les violences envers les femmes, en renforçant les moyens, notamment au niveau de l’arsenal législatif. Quatre grandes priorités ont été définies :
- Mieux protéger les femmes victimes de violences en renforçant le cadre juridique de leur protection ;
- Mieux prévenir la récidive ;
- Améliorer la qualité de la prise en charge des femmes victimes de violences ;
- Développer les actions de sensibilisation et d’information.

Le collectif Grande cause nationale 2010 est composé de 25 associations qui ont toutes apporté leur expertise, leurs convictions et se sont inscrites dans l’objectif de lutte contre les violences faites aux femmes.
Chaque association se reconnaît dans l’approche féministe de ces violences, adhère à la charte adoptée le 23 janvier 2009 et s’engage à la promouvoir. Cette charte s’inspire notamment des textes de l’ONU (plateforme de Pékin, Convention sur l’Elimination de toutes les formes de Discriminations à l’Egard des Femmes, Convention de1949 pour la répression de la traite des êtres humains et de l’exploitation de la prostitution d’autrui).


Le Ministère du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville propose un site dédié aux victimes ou témoins de violences : Aide en ligne
Dans la presse scientifique :
La création d’un réseau pluridisciplinaire de prévention de la violence conjugale
H. Bazex, , A. Thomas, N. Combalbert, S. Lignond
L’Encéphale, Volume 36, Issue 1, February 2010, Pages 62-68

Sur le web :
- Réseau PREVIOS
- travail.solidarite.gouv : Rencontre avec le collectif Grande cause nationale 2010. Discours de Xavier Darcos. Le 9 février 2010
- Ministère du travail, des relations sociales, de la famille, de la solidarité et de la ville : dépliant

Ce site utilise phpmyvisites pour analyser l'audience et améliorer son contenu